Sidebar Menu

"On se prépare à investir"

VERBATIM // LUNDI 6 AVRIL 2020

"On se prépare à investir"

« On navigue à vue mais cela reste du pilotage », Pierre-Emmanuel Gillet, du cabinet Family Partners à Paris, reconnait volontiers que la situation actuelle est difficilement lisible. Pour autant, les équipes ne restent pas passives : elles suivent au quotidien l’évolution de l’environnement économique et sanitaire et analysent la situation tant avec des partenaires sociétés de gestion qu’avec des analystes tels que les Cahiers Verts de l’Economie.
Ne disposant pas d’allocation type, chaque allocation étant propre à une famille, le family office prépare la suite. « Pour les clients les plus prudents, qui avaient une exposition actions de l’ordre de 20 à 40% il y a 6 mois, qui n’ont pas vendu, on est en situation d’attente : on s’intéresse aux structurés et on se prépare à investir ». Les profils plus dynamiques ont déjà commencé à se renforcer, tout en restant conscients que d’autres corrections sont probables à court terme.